Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 00:06

Le gouvernement de la France a cette particularité depuis 2007, rare sous la Ve République, d'avoir tout raté en politique étrangère.

 

Incohérent dans ses paroles et ses actes, il reconnait le gouvernement provisoire des insurgés sans interdire aux avions de Kadhafi de reduire sous les bombes les forces rebelles, s 'exposant une fois encore à choisir le camp qui a toutes les chances de perdre la guerre.

Préssé de se donner bonne conscience pour avoir pris trop tard le train en marche en Tunisie et en Egypte, il prend le risque de se faire hâcher par le suivant en Lybie!

 

Impuissant par idéologie euro atlantique, ayant renoncé à entretenir des forces armées équipées et autonomes,  dispersé nos maigres moyens en Afghanistan dont on ne redira jamais assez que  nous n 'avons rien à y faire sauf à complaire aux USA , ne comprenant pas que la stratégie de la France aujourd hui doit se concentrer sur l'Europe, l'Afrique, et la Méditerranée, le Président  après avoir gesticulé sans effet contre Bagbo en Cote d Ivoire aboie contre Kadhafi comme le ferait un caniche.... d'autant plus fort qu'il craint ou ne peut mordre!

 

Alors, il consulte l'Europe, c 'est a dire des pays qui sont sous la coupe de l'Otan , c 'est à dire des Américains, pour lesquels la Lybie n 'est pas tout à fait  un enjeu stratégique.

 

Bref Kadhafi a tout le temps nécessaire pour écraser la rebéllion, et la France pour perdre ce qui lui reste de crédit, c 'est à dire très peu de chose je le crains aujourd hui.

 

En vérité la France n 'avait que deux options: soit s'aligner sur une molle et impuissante position de l'Europe comme il est d'ordinaire tant que l'oncle Sam ne bat pas le rappel , et nous ne risquions pas plus que nos voisins, soit choisir son camp comme elle le fait mais en lui donnant les moyens de gagner la partie.

 

Une fois encore, elle fait mine d'agir dans la cour des grands sans le vouloir ou pire peut être, sans le pouvoir , ce que nos dirigeants cachent soigneusement aux Français.

 

Autrement dit, la France est elle en mesure d'intervenir miilitairement, seule, voire avec l'Angleterre qui comprend l'Afrique, contre Kadhafi, c 'est à dire contre l'armée d'un pays de 7 millions d'habitants?

Nous supposerons  que la réponse est "oui", a défaut de quoi, de grâce, que notre Président se taise!

 

Nous aurions dû agir donc, mais comment?

 

Hé bien , comme l'expérience du XX éme siècle, mais aussi les stratèges de l'Histoire l'ont montré,  en préparant les choses dans le plus grand secret et frappant fort  et par surprise.

 

En l'espèce, une frappe  unique et décisive de nuit  sur les défenses antiaériennes, les aérodromes, et les principaux  postes de commandement du régime aurait permis de détruire l'aviation lybienne en même temps que désorganiser  les forces de Kadhafi.

 

Aux rebelles que nous soutenons , d 'exploiter sur le terrain dans la foulée, avec nos conseillers éventuellement, le nouveau rapport de forces créé.

 

Mis devant le fait accompli, l'Europe et les USA n'auraient pu que se ranger à nos côtés, tandis que la Russie et la Chine n'auraient que mollement protesté.

Les gouvernements des autres pays arabes se seraient certes partagés en deux camps mais leurs populations nous auraient approuvés, retrouvant l'image de la France patrie de la liberté.

 

Pour les uns et les autres, le message adréssé  eût été clair: cette région représente un enjeu stratégique pour la France sur les plans politique, économique, social avec l'immigration, et nous sommes prêts à  mettre en oeuvre une stratégie claire avec  les moyens qu'il convient..

 

Ainsi affirmées sans arrogance ni discours, mais avec résolution, les positions de notre pays  auraient regagné considérablement en crédibilité, non seulement de l'autre côté de la Méditerranée, mais aussi  dans le Monde, sans parler de l'Europe où nous sommes  ravalés au rang de "brillant second" de l'Allemagne.

 

Nous parlerions moins, mais nous serions plus entendus.

 

Seulement voilà.... nous avons beaucoup consulté, admonesté, bombé le torse et..pschit!...il   est probablement   trop tard  et  risqué  maintenant, l'effet de surprise étant perdu.

 

Ainsi vont les choses...Kadhafi a peut être encore de beaux jours devant lui  pendant que l'Europe jacasse et que les USA regardent ailleurs.

 

Un doute me taraude cependant , tel un mauvais rêve....nous n 'avons peut être plus les moyens de conduire seuls une opération d'envergure, et  nos responsables d'aujourd hui et d hier qui ont organisé notre renoncement depuis 30 ans le savent..

 

Vive la République et vive la France?? ....ou Vive Saint Marin, Andorre et la cité du Vatican?

 

Katsumoto

Partager cet article

Repost 0
Published by katsumoto - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FRANCE REBELLE
  • FRANCE REBELLE
  • : La FRANCE AUTREMENT Les articles de ce blog n'engagent que moi
  • Contact

Profil

  • Roger Franchino
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général  dans des multinationales ou des PMI .
Président Club de pensée France Rebelle.
Conseil National de Debout la  France
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général dans des multinationales ou des PMI . Président Club de pensée France Rebelle. Conseil National de Debout la France

L'ambition sans efficacité n 'est que faiblesse.

La démocratie sans participation n 'est que féodalité

Recherche