Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 01:22

Hier soir Sarkozy était la vedette ( on préférera ce qualificatif, la télévision étant ce qu’elle est) de l’émission « Des paroles et Des actes » d’Antenne2.

Comme à l’accoutumé, le candidat sortant a été interrogé longuement sur son bilan, sa personnalité, son programme comme si soudain devait surgir quelque chose d’inattendu  ou de nouveau que l’on n’aurait pas su détecter depuis des mois que les journalistes nous relatent chacun de ses soupirs.

Et nous avons eu également Laurent Fabius nous abreuvant  quarante minutes durant de différences  supposées entre un peu plus d’huile selon Hollande et un peu moins de vinaigre selon Sarkozy sans que vous et moi ne voyons en quoi la sauce de l’austérité serait plus gouteuse avec l’un ou l’autre.

Enfin le système a cherché à nous distraire de l’essentiel  avec le débat folklorique sur la viande halal ou casher, et si j’étais britannique en France j’aurais beaucoup apprécié que l’on parle également des escargots  et des cuisses de grenouilles..

Pas de quoi rater Docteur House sur TF1 en somme !


Pourtant, il y a eu un  discret inattendu …involontairement  deux mensonges qui cachent deux gigantesques arnaques  ont  été reconnus.

Par Laurent Fabius d’abord qui a rétorqué à Sarkozy d’une part que la TVA sociale ne pourrait pas compenser  des salaires chinois de 15 fois inférieurs aux salaires français,  d’autre part que  le problème de compétitivité par rapport à l’Allemagne était d’ordre qualitatif, c’est-à-dire d’image et de R&D, de spécialisation de l’industrie.

Ce faisant, Fabius, ex premier ministre pro Maastricht de Mitterand et ex ministre des finances du passage à l'euro,a reconnu implicitement  d'une part que l'Europe voulue par les socialistes ne protège pas du dumping salarial chinois, d'autre part que l'écart de compétitivité avec l'Allemagne est dû à des avantages structurels de l'économie allemande.

Dès lors , comment compte t il, lui et ses amis, faire croire encore que cette Europe passoire telle qu'elle est sert l'avenir de la France, ou que l'existence d'un euro qui n'est que la monnaie de l'Allemagne, c 'est à dire une monnaie bien  adaptée à son économie et si peu à celles de la plupart des autres pays de la zone, peut assurer notre prospérité?


Par Franz Olivier Giesberg ensuite, journaliste du Point, et pro-européen qui a affirmé que la gauche et la droite partagent depuis 30 ans la responsabilité de la situation économique  actuelle de la France et notamment de l’éclatement de la dette.

 

Premier mensonge donc à demi reconnu  par Fabius :

 L’Europe  protègerait  la France de l'exterieur, et  l’euro tel qu’il est  pourrait convenir à la fois à l’Allemagne qui fait dans le haut de gamme et à la France qui vend  plutôt du prix.


Deuxième  mensonge  dénoncé cette fois par Giesberg :

La gauche et la droite seraient différentes quant à leurs résultats depuis 30ans, et offriraient des alternatives crédibles.


Ainsi enfin, deux représentants du système se sont en quelque sorte un peu trahis!

Dommage qu’un journaliste courageux n’ait pas saisi au bond cette double « révélation » pour lancer un débat de fond…En quoi diffèrent  les perspectives offertes par les deux candidats "préselectionnés" puisqu'aucun ne songe à soulager nos contraintes extérieures, et chacun n ' a d'autre propos que d'aménager des mesures d'austérité?
C 'est bien là que se trouve le fond du problème pour la France!


Mais ne désespérons pas….Nicolas Dupont Aignan  lui donnera très bientôt la place qui convient.

 

Roger Franchino.

Partager cet article

Repost 0
Published by katsumoto - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FRANCE REBELLE
  • FRANCE REBELLE
  • : La FRANCE AUTREMENT Les articles de ce blog n'engagent que moi
  • Contact

Profil

  • Roger Franchino
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général  dans des multinationales ou des PMI .
Président Club de pensée France Rebelle.
Conseil National de Debout la  France
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général dans des multinationales ou des PMI . Président Club de pensée France Rebelle. Conseil National de Debout la France

L'ambition sans efficacité n 'est que faiblesse.

La démocratie sans participation n 'est que féodalité

Recherche