Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 12:20

Nous avons eu des primaires  socialistes pour nous laisser croire que ceux-ci avaient  des idées qui pouvaient être différentes de celles de la droite. Les médias ont  fait de l’exercice un évènement de télé réalité tout en montrant, bien sûr, qu’ils  préféraient François le sibyllin et Martine l’incolore, à Ségolène la garce,  Manuel le timide, et plus encore à Arnaud le " voyou"…


Au final les favoris sont arrivés comme prévu, mais c’est le "voyou" qui a relégué la favorite de 2007 au rang de tocard, ce qui ne devrait surprendre qu’elle.


Est-ce important ?...bien plus que ne l’imaginent les médias !


Car, à  défaut de distinguer chez les gagnants quelque chose qui vaille que l’on en cause, au moins sait-on, grâce à Montebourg qui s’est réclamé du gaullisme chemin faisant, qu’il existe de nombreux Français de gauche, en plus des  amis de Mélanchon, qui ont compris que l’Europe socio démocrate ou libérale c’était bonnet blanc et blanc bonnet.

Dans le même temps, on peut se procurer dans les librairies le nouveau livre de Jean Pierre Chevènement, fort bien écrit comme à l’accoutumé, qui prélude à une candidature souverainiste de gauche à la Présidentielle de 2012 , tandis qu’à droite on sait que Philippe De Villiers ne se représentera pas.

Dans ce même temps encore, Nicolas Dupont Aignan creuse son sillon dans une France inquiète qui l’écoute, réunit des ardeurs sans cesse plus nombreuses, et voit les médias s’ouvrir enfin.


Qui ne voit qu’il y a là l’espace et le potentiel électoral pour rassembler, dans la plus pure tradition gaulliste, un mouvement ni de gauche ni  de droite mais «  d’ailleurs » comme disait Jobert,  qui pourrait peser autant que le Front National ?

Qui ne voit qu’à l’heure où la crise de l’Europe et de la France s’aggrave, qu’au moment où Mr Sarkozy s’apprête à de nouveaux abandons de souveraineté au profit de l’Europe allemande, on ne peut laisser les Français face au non choix entre socio démocrates et UMP, ou au chantage au tout sauf le FN ?

Qui ne voit que le « Che » fort de son histoire et Nicolas Dupont Aignan fort de son dynamisme, tous deux unis pourraient compter tout à la fois sur le soutien des électeurs de Montebourg et sur celui de ceux de De Villiers ?

Qui ne voit que sur le fond , l’essentiel les rapproche, nous rapproche ?


Notre gaullisme n’est pas la propriété d’une faction , et surement pas de la droite libérale qui l’a dévoyé depuis 1974.

Le gaullisme que nous incarnons les uns et les autres, qui fut celui des réformes  économiques et sociales de 1945, puis celui du renouveau de 1958 à 1969, c’est  celui de l’intérêt national et donc aussi celui de la France d'aujourd'hui et de  demain.

Oui, construisons ce rassemblement, le Rassemblement des Français pour la France !

A ses leaders naturels d’en prendre la mesure dès maintenant car l’enjeu est immense et le  temps presse !

 

Roger Franchino

Partager cet article

Repost 0
Published by katsumoto - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FRANCE REBELLE
  • FRANCE REBELLE
  • : La FRANCE AUTREMENT Les articles de ce blog n'engagent que moi
  • Contact

Profil

  • Roger Franchino
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général  dans des multinationales ou des PMI .
Président Club de pensée France Rebelle.
Conseil National de Debout la  France
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général dans des multinationales ou des PMI . Président Club de pensée France Rebelle. Conseil National de Debout la France

L'ambition sans efficacité n 'est que faiblesse.

La démocratie sans participation n 'est que féodalité

Recherche