Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 13:13

Ce  10 novembre 1970, 20 ans à peine, je me souviens de mon retour des cours pour le quotidien déjeuner en famille.

Je me souviens du silence attentif de mon père, pourtant alors si peu gaulliste… Je ne savais pas encore que le Général était décédé la veille….

 

Après un long moment, il me dit avec toute la sensibilité paternelle qui est la sienne«  que l’homme était âgé et qu’au fond il aurait bien pu rester à l’Elysée encore quelque temps… qu’était-il aller faire ce référendum ? »

A cet instant où je saisis à la fois la triste nouvelle, où une immense émotion m étreignit, je perçus aussi toute l’affection que, gaullistes ou non, les Français portaient au Général.


Les années ont passé…. Je ne suis jamais allé à Colombey car que je n’aime guère cette France qui sans cesse commémore pour mieux renoncer.


Mon père, pétri d’Histoire et de culture, qui a vécu si intensément les déchirements du siècle dernier et suis encore avec passion et sagesse les affaires de celui-ci, partage désormais avec moi le principal de ce que fut De Gaulle.


« Tout le monde a été, est  ou sera un jour gaulliste » ….


Les commémorations  sont l’occasion pour bon nombre de revendiquer contre toute évidence  un lambeau de l’héritage tant l’homme et ce qu’il a accompli restent présents dans la mémoire collective de la Nation.

Tel invente le « gaullo mitterandisme », tel autre raconte que tout ayant changé le gaullisme peut être ceci , cela et son contraire, tandis qu’un troisième s’affranchit de tout en assénant que le gaullisme est mort avec De Gaulle.


Oui , le monde a changé, oui la France n’est plus ce qu’elle était…

Mais l’Histoire de la France reste, le peuple de France reste, et les défis d’aujourd’hui et de demain ne peuvent être affrontés en faisant abstraction de l’une et de l’autre.


Il reste dans le tréfonds de notre âme collective une vision universelle de l’Homme, une aspiration de la Nation à se transcender dans quelque chose de plus grand, dans la liberté et la justice, qui sont à la  France ce que les marées sont aux océans…. Flux et reflux se succèdent  certes, mais dans l’éternité.


Alors ayons certes une pensée sincère pour De Gaulle en ce jour… mais surtout demain, après-demain et chaque jour qui suivra, soyons dans l’action les rebelles qui porteront la prochaine marée montante d’une France retrouvée.


Katsumoto

Partager cet article

Repost 0
Published by katsumoto - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FRANCE REBELLE
  • FRANCE REBELLE
  • : La FRANCE AUTREMENT Les articles de ce blog n'engagent que moi
  • Contact

Profil

  • Roger Franchino
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général  dans des multinationales ou des PMI .
Président Club de pensée France Rebelle.
Conseil National de Debout la  France
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général dans des multinationales ou des PMI . Président Club de pensée France Rebelle. Conseil National de Debout la France

L'ambition sans efficacité n 'est que faiblesse.

La démocratie sans participation n 'est que féodalité

Recherche