Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 14:57

Des députés  courageux s'émeuvent de l'extension du port de la burka et déposent une loi aux fins d'en limiter l'usage, et c'est tant mieux!

Mais une fois encore , il semble que l'on préfère traiter le symptôme aux causes de la maladie au nom d'un argument , le  respect de la condition féminine,  qui  n'est qu'un faux nez.

Nous sommes en république laïque .

Dès lors pourquoi de jeunes femmes acceptent elles ou sont elles "contraintes" de porter ce signe religieux qui a une valeur de prosélitisme militant pour l'islam intégriste?

Est ce parce que la République  trop bonne fille et n'assurant plus l'éducation civique à l'école, n'enseigne plus les valeurs laïques?

Est ce parce que les valeurs qui figurent aux frontons de nos mairies ont perdu leur sens dans la jungle libérale et matérialiste que nous avons laissé se développer?

Est ce parce que la notion de Nation avec toutes les valeurs qui s'y attachent , qui font la cohésion et la force d'une communauté , se délite dans les phantasmes européo mondialistes?

Est ce parce qu'ayant perdu le souvenir de son Histoire ce grand peuple, dépourvu de grand dessein, se réfugie dans l'individualisme forcené ou le communautarisme religieux et délinquant?

Est ce parce que ce pays, dont les valeurs laïques restent, malgré tout, fondamentalement chrétiennes, n'a pas eu le courage de refuser la construction de mosquées sur son territoire, alors que la plupart des pays musulmans ont détruit les églises?
 

Pour toutes ces raisons à la fois!
 

La vérité que certains ne voudront pas entendre et pour laquelle d’autres demanderont pardon, est que la République s'est avachie depuis trop longtemps et que la France ne cesse de renoncer à être une nation.

La vérité est que respecter les autres cultures s'applique d'abord à soi même, sauf à choisir la décadence.

La vérité est que la République dont nous sommes les héritiers a su ,lorsqu'il le fallait, défroquer ou exiler des prêtres , former des instituteurs soldats, et avoir son "petit père" Combes.

La vérité est qu'il n' y pas  de République sans Nation et que la burka, en attaquant les valeurs de l'une, remet en cause l'autre. 

Alors que faire sinon redonner un sens au rôle de nos  enseignants en leur restituant l'autorité battue en brèche par les soixante huitards et  valoriser  leur mission "d'évangélisation laïque" ?

Alors que faire sinon contrôler strictement l'activité des imams en France, bloquer toute nouvelle
construction de mosquée, contrôler l'origine des financements, voire fermer les lieux sulfureux?

Alors que faire sinon rétablir un service civil national dans lesquel chaque jeune fille ou garçon  est accueilli
pour servir le pays, apprendre la Nation, et découvrir  les valeurs de fraternité , liberté, égalité?

Alors que faire sinon exprimer aux jeunes burkettes de France  et à leurs familles que si chacun est libre de sa religion , cette liberté s'accompagne du devoir de respecter les valeurs de la République sauf à s'exposer
 à des sanctions ou à l'expulsion vers des pays de cocagne comme l'Afghanistan , l'Iran ou les Emirats?

Pardon pour la burka!

Katsumoto

Partager cet article

Repost 0
Published by katsumoto - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FRANCE REBELLE
  • FRANCE REBELLE
  • : La FRANCE AUTREMENT Les articles de ce blog n'engagent que moi
  • Contact

Profil

  • Roger Franchino
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général  dans des multinationales ou des PMI .
Président Club de pensée France Rebelle.
Conseil National de Debout la  France
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général dans des multinationales ou des PMI . Président Club de pensée France Rebelle. Conseil National de Debout la France

L'ambition sans efficacité n 'est que faiblesse.

La démocratie sans participation n 'est que féodalité

Recherche