Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 17:46

Nous voici à un mois environ du scrutin pour les élections au Parlement européen et….il ne se passe rien. Pourquoi ?

 

L’UMP bredouille, le PS grenouille, le Modem ergote, les petits partis chuchotent.

Les Français et les médias sont ailleurs, comme si, au fond, les élections au  Parlement européen n’avaient guère plus d’importance que le prix du savant cosinus.

 

Les Français sont en réalité aux prises avec la crise économique et sociale qui mord chaque jour un peu plus dans leur vie, avec les licenciements et les séquestrations, le désespoir de beaucoup devant l’absence d’alternative à la misère, et l’indignation  face aux comportements de quelques patrons sans éthique.

 

Pourquoi ne regardent ils pas alors vers cette Europe tant vantée pour sa promesse d’un avenir meilleur ?

 

Simplement parce que le bon sens populaire , qui a plus de jugement que bien de nos « experts », leur dit  que les promesses non tenues hier ne le seront guère mieux demain.

La France n’est jamais sortie vraiment de la crise des années 70, et l’Europe qui a été ralliée par nos gouvernants successifs y a contribué grandement.

 

Voilà la vérité !

 

Non , ce ne sont pas 72 députés Français qui représentent 10% d’un futur Parlement européen de 27 pays qui changeront le cours des choses.

Non, la Commission de Bruxelles, qui prétend encore nous enseigner comment faire du vin rosé ou déterminer qui doit pêcher après avoir favorisé la mondialisation à nos dépends, n’a ni la légitimité ni la crédibilité nécessaire pour incarner l’espoir dont a besoin ce pays.

 

Voilà ce qui confusément monte dans les esprits et les cœurs !

 

Alors, non, cette élection d’une poignée de parlementaires français noyés dans une institution devenue illégitime parce qu ‘au service d’intérêts qui ne sont plus les nôtres, n’intéresse pas les Français.

 

En prendre acte serait voir les choses telles qu’elles sont, même si cela doit déclencher le tohu bohu chez les euro-babas impénitents.

 

Cette Europe n’a plus d’avenir dans sa forme et sa philosophie présente : il est temps d’en changer le cours et c’est à la France d’en prendre l’initiative.

 

Dans ces conditions, la campagne électorale éclair d’un parti majoritaire qui redoute le vote sanction et d’une opposition enfin lasse de demander pardon au monde, ne sera qu’une représentation lugubre et coûteuse, dans laquelle seuls s’épuiseront de petits partis qui confondent l’essentiel et l’accessoire.

 

La légitimité , comme toujours, se gagne en France, au service de la France, et dans le cœur des Français.

 

Katsumoto

Partager cet article

Repost 0
Published by katsumoto - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FRANCE REBELLE
  • FRANCE REBELLE
  • : La FRANCE AUTREMENT Les articles de ce blog n'engagent que moi
  • Contact

Profil

  • Roger Franchino
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général  dans des multinationales ou des PMI .
Président Club de pensée France Rebelle.
Conseil National de Debout la  France
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général dans des multinationales ou des PMI . Président Club de pensée France Rebelle. Conseil National de Debout la France

L'ambition sans efficacité n 'est que faiblesse.

La démocratie sans participation n 'est que féodalité

Recherche