Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 11:04

Mme Alliot Marie vient de déclarer qu’il importait peu que 98000 permis de conduire aient été supprimés en 2008 : la fin justifiait les moyens pour passer sous la barre des 4000 morts sur la route.

 

Présenté ainsi, il ne reste qu’ à applaudir des deux mains.

 

Pourtant la réalité est sensiblement moins rose, et peut être moins noble  qu’il n’y paraît.

 

Les 98000 suppressions ont généré environ 50 000 chômeurs supplémentaires puis qu’on estime que plus d’une suppression de permis sur deux conduit à une perte d’emploi.

 

Bien entendu, la ministre évite d’en parler  puisqu’un automobiliste qui perd son permis est selon ses termes «  un délinquant de la route » ( sic).

 

En réalité, chacun sait que qui roule beaucoup par son métier( 40 000 ou 60 000km/an) est  forcément très exposé à la multiplication des contrôles, et que sans commettre d’infractions lourdes, il peut assez rapidement voir son capital points fondre.

 

Des sénateurs et députés qui se sont émus à juste titre des conséquences fâcheuses d’une réglementation routière devenue hystérique, ont proposé que les petites fautes, notamment les petits excès de vitesse ne soient plus sanctionnés par une perte de points.

 

Sans succès !Vous êtes automobiliste donc délinquant présumé !

 

En vérité derrière la louable intention de sauver des vies, se cache malencontreusement une juteuse affaire pour un Etat et des collectivités locales assoiffés de ressources pour combler leurs déficits.

 

Chaque radar se rentabilise en moins d’un an, et les fonctionnaires de police, comme révélés par plusieurs quotidiens, reçoivent des objectifs quantitatifs d’infractions à relever.

 

L ‘Etat , encouragé par le lobby de la sécurité routière et les  écolos des certaines grandes mairies , pratique un racket légal des automobilistes officiellement au nom de la sécurité des personnes et plus discrètement aux nom de ses problèmes financiers.


Ce racket n'est pas nouveau puisqu'il y avait déjà la taxe sur les carburants qui représentait 85% de leur prix, mais il a franchi un nouvel échelon avec la multiplication des radars.
 

Aussi pour échapper au harcèlement sécuritaire, choisissez d’être travailleur sédentaire, fonctionnaire ou retraité, déplacez vous en transports en communs, soyez cycliste avec le privilège très peu sécuritaire mais apparemment toléré  de  pouvoir passer aux feux rouges sans  sanction d’après ce que l’on peut observer couramment  en ville...vive la vélorution!

 

Bref, puisque utiliser une voiture est en passe de devenir l'égal de détenir une arme, ne travaillez pas plus pour perdre des points … débarrassez vous de votre voiture!

 

Et en ces temps de crise automobile, envoyez peut être copie de votre prochain PV à Mme la Ministre de l’Economie en précisant  que vous renoncez aussi à renouveler votre véhicule  ( TVA 19,6%..), peu désireux que vous êtes de grossir les rangs des délinquants !


A elle de reverser une partie des primes perçues par sa collègue de l'Intérieur pour renflouer demain PSA ou Renault! 


Katsumoto

Partager cet article

Repost 0
Published by katsumoto - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FRANCE REBELLE
  • FRANCE REBELLE
  • : La FRANCE AUTREMENT Les articles de ce blog n'engagent que moi
  • Contact

Profil

  • Roger Franchino
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général  dans des multinationales ou des PMI .
Président Club de pensée France Rebelle.
Conseil National de Debout la  France
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général dans des multinationales ou des PMI . Président Club de pensée France Rebelle. Conseil National de Debout la France

L'ambition sans efficacité n 'est que faiblesse.

La démocratie sans participation n 'est que féodalité

Recherche