Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 00:22

Début 2011,  titrant « La dernière dégringolade de la France avant le  rebond ? », j’écrivais à propos de 2010:

« La roue du déclin a continué de broyer la nation, les destins des actifs, les perspectives des jeunes générations.

L’économie anémiée par la crise financière, l’imposture réglementaire, monétaire , budgétaire d’une Europe en  déroute cumule délocalisations,  chômage, dette publique, déficits , régression de la protection sociale. »

Terrible constat d’alors , en rien modifié par le cours des choses l’année dernière, bien au contraire.


Au plan économique, une croissance inférieure à 1%, un déficit extérieur record de 75 milliards €, une dette publique à 85% du PIB,  un chômage réel de près de 4 millions de travailleurs, des délocalisations qui s’amplifient, une industrie qui ne représente plus que 12% de la valeur ajoutée en France, l’austérité budgétaire imposée par la finance internationale et l’Allemagne.

Bref non seulement la France ,c’est-à-dire les Français, s’est encore appauvrie mais elle s’est soumise à des puissances  privées, aux agences de notation, quand ce n’est pas à sa voisine d’Outre Rhin.  

La souveraineté des Français, à savoir leur liberté, la démocratie à laquelle ils sont attachés n’est plus qu’apparence . L’essentiel se décide désormais à la City de Londres, à Wall Street, Zurich, Francfort, Shanghaï, Bruxelles ou Berlin…Il ne restera bientôt à nos parlementaires qu’à choisir la couleur des chrysanthèmes…si la Commission de Bruxelles n’a pas pondu une directive sur le sujet !


Au plan international, la France qui bombait le torse en animant le G20 n’a obtenu aucune avancée sur la régulation des marchés, et c’était prévisible par delà les gesticulations de notre Président candidat.

A ses portes, elle a bricolé une intervention poussive en Côte d’Ivoire, avant de démontrer  de façon éclatante en Lybie qu’elle ne pouvait rien  sans l’Amérique.

En Europe même, le directoire  à deux qu’elle voudrait imposer ne dissimule plus l’assujettissement à l’Allemagne qui impose partout ses choix. Un club de pensée de l’UMP, plus pétainiste que les autres,  envisage même de partager la dissuasion nucléaire avec l’Allemagne qui  n’en a que faire , ayant choisi celle  des USA.


Au plan national,  l’Etat, battu en brèche par le libéralisme européen et par la corruption qui transpire un peu plus à chaque nouvelle « affaire », remplit de moins en moins sa mission qui est celle de l’intérêt général, de la protection des plus faibles,  et de l’éducation.

Les mœurs sont à vau-l’eau, qu’il s’agisse de petite ou de grande criminalité, du plus misérable au plus nanti.

Les mœurs politiques sont à l’unisson,   de Woerth l’UMP à Guérini le socialiste, de DSK au financement de la campagne de Balladur.


Bref la France prend l’eau de toutes parts et s’enfonce non pas chaque jour, mais chaque minute, chaque seconde, un peu plus !


Alors, Français , allez vous continuer à renoncer ? à écouter ceux qui vous répètent qu’il ne faut plus croire en votre Histoire,  en  vos rêves, en votre dignité, en l’avenir de vos enfants, bref en votre vie?


Allez vous écouter les Sarkozy , Bayrou, Morin, qui  vous ont promis un avenir radieux en vous bradant à une Europe qui ne peut être la vôtre et aux actionnaires d’une mondialisation qui vous saigne?


Allez vous écouter leurs prédécesseurs, de Hollande à Sapin,  d’Aubry à Royal,  qui de la rose ne vous ont apporté que les épines, en choisissant la même Europe, la même mondialisation , travesties de quelques aumônes sociales comme on fait ses œuvres aux pauvres quand la messe est dite?


Aller vous écouter le parti étranger qui, d’Eva Joly à Cohn Bendit, n’a depuis toujours d’autre objectif constant que l’effacement de la France, fût-ce en posant aujourd’hui une vraie question de sécurité ?


Non ! car la machine à vous broyer accélère, avec le budget de l’Etat, votre budget, qui vous échappera bientôt après votre monnaie.


Non !car le fédéralisme, c’est-à-dire la mainmise sur notre pays des technocrates sous influence germanique, n’attend que le renouvellement du parti du renoncement à la tête de la France  ( UMP, socialistes, centres) pour faire tomber un peu plus son rideau de fer sur vos libertés.


Non ! car les promesses des candidats du renoncement ne cherchent à faire de vous que les pourvoyeurs de  leurs carrières personnelles, de leurs avidités de « minables qui gagnent  5000 euros par mois » et veulent bien plus !


En 2012, il faut en finir résolument,  et amener au pouvoir suprême, une personnalité de fer, un juste, exemplaire dans sa personne, intransigeant sur la France dans l’action   comme le furent nos Jacobins lorsqu’il fallait redresser la République et défendre la Nation en danger, comme le fut le Général De Gaulle lorsqu'il fallait sauver la France à terre.


Nous sommes tout à la fois en 1793 et en 1940…


Français,  2012 sera votre dernière chance d’exercer  librement votre souveraineté !

Prenez là!

 

Roger Franchino

 


Partager cet article

Repost 0
Published by katsumoto - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FRANCE REBELLE
  • FRANCE REBELLE
  • : La FRANCE AUTREMENT Les articles de ce blog n'engagent que moi
  • Contact

Profil

  • Roger Franchino
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général  dans des multinationales ou des PMI .
Président Club de pensée France Rebelle.
Conseil National de Debout la  France
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général dans des multinationales ou des PMI . Président Club de pensée France Rebelle. Conseil National de Debout la France

L'ambition sans efficacité n 'est que faiblesse.

La démocratie sans participation n 'est que féodalité

Recherche