Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 20:57

 

2010 aura été ce qui avait été malheureusement prévu  ici  dans nos vœux  « 2010 : sous les drames, l’espoir toujours ».


La roue du déclin a continué de broyer la nation, les destins des actifs, les perspectives des jeunes générations.


L’économie anémiée par la crise financière, l’imposture réglementaire, monétaire , budgétaire d’une Europe en  déroute cumule délocalisations,  chômage, dette publique, déficits , régression de la protection sociale.


Affirmations sans fondements ?


-         - Croissance 2010 de 1,5% au maximum, chômage supérieur à 4 millions de personnes

-         - Déficit extérieur record de plus de 60 milliards €, soit l’équivalent des réserves d’or de la Banque de France en un an ! Rappelons pour les babas de l’euro que  ce déficit  pratiquement nul en 2001 date de passage à la monnaie n’a fait qu’exploser depuis.

-         - Déficit public de 7,7% du PIB, soit plus de 2 fois le critère crétin de Maastricht  et une dette à 83% du PIB !


Pendant ce temps la désindustrialisation  se poursuit rendant structurel le déficit du commerce extérieur, la Chine nous envahit de containers puisque nous lui vendons pour 8 milliards € grâce aux Airbus  que  nous produisons encore le temps d’une nouvelle délocalisation, tandis que nous lui achetons pour 30 milliards € grâce au Yuan sous- évalué et à des salariés sur exploités.


Le dollar en chute nous fait la guerre, les marchés financiers après avoir semé la crise nous dictent leurs conditions… et l’Europe baille anesthésiée par son libéralisme altruiste !


Et le Président de la République nous explique que sans l’euro nous serions dans les tréfonds !

Mais nous y sommes ! Et c’est SON euro, SON Europe, et SON adhésion au libéralisme qui nous ensevelissent !


Retenons cependant que pour qu’il l’évoque dans son adresse aux Français, cela signifie qu’enfin   la question de l’euro , encore taboue voici peu, ne peut plus être étouffée par la pensée unique.


La société de son côté vit courbée sous les plans d’austérité, les réformes qui sentent le retour au passé , éclatée entre ses banlieues et les bons quartiers, minée par une jeunesse qui s’interroge, ou prête à suivre des charlatans barbus à défaut de pouvoir se reconnaitre dans une Nation et une vision forte.


L’Education Nationale se voit enfin évaluée pour ce qu’elle vaut et qu’elle tente depuis 1968 de dissimuler : la France sur les matières fondamentales perd 10 places dans le classement mondial et se situe à peine dans la moyenne…un effroyable scandale fomenté  et entretnu par le temple socialiste des profs barbus.

Que n 'a t on pas mis en échec ce complot des méthodes "modernes"  et de la démission de l'interdit d'interdire?

 

Un ressortissant algérien , demandeur d'un permis de séjour dans notre pays, excédé peut être par une file d'attente, s'en prend au drapeau français... Le Prefet porte plainte et l'individu est condamné à une amende de 750€ ... la télévision applaudit le pouvoir  qui du menton à la façon du Duce...De qui se moque t on?


L'atteinte au drapeau par un demandeur de permis de séjour eut justifié le refus dudit permis et la reconduction immédiate à la frontière afin qu'il retrouve  le drapeau algérien.

 

Ceci ne serait qu'anecdote si l'un ajouté à l'autre, les comportements de nos dirigeants de tous bords ne coincidaient dans cette incompréhensible déni de notre pays, de notre culture, de nos valeurs.


 

A l’extérieur, la France a continué sa comédie de l'apparence, tentant de s’attribuer un rôle que son poids économique, sa déliquescence sociale et morale, ses renoncements ne lui autorisent plus.


Nous continuons notre expédition afghane qui sera inévitablement perdue, sans être capables de faire respecter la démocratie que nous défendons dans notre propre zone d’influence, c’est-à-dire en Côte d’Ivoire.

Le Président a solennellement donné 3 jours à Laurent Bagbo pour respecter le verdict des urnes… un mois plus tard rien n’a changé .Pourquoi ne s’est- il pas tu , s’il n’avait la volonté d’intervenir ? 

Ces gesticulations irresponsables nuisent à notre prestige et à notre crédibilité dans le monde.


Tout autre aurait été l’effet d’une intervention éclair, sans trompettes ni caméras, de nos soldats stationnés dans le cadre de l’opération Licorne, le temps de déposer le Président réticent au profit du Président élu.

Nous y aurions gagné  en Afrique et ailleurs un surcroit de crédibilité en tant que démocratie et de respect en tant que puissance…. Ce qui n’est pas neutre dans un continent dont le Nord est travaillé par l’extrémisme islamique qui trouve écho auprès de populations déshéritées et sans référence.


Non , nous préférons entretenir 3700 soldats  supplétifs en Afghanistan !


 Demain nous allons « présider » les travaux du G20….mais qui ne voit que l’Histoire se joue uniquement entre USA et Chine, l’Europe n’étant rien que le vassal politique des uns et économique de l’autre ?...quant à la France…..


2011 ne sera donc, sous la houlette du pouvoir, que la poursuite de la dégringolade, fut ce avec des flonflons.


Mais 2012 ne sera pas meilleur si, par malheur, les Français portaient leur choix  sur les autres partis du déclin.

UMP, Socialistes, Modem sont d’accords sur l’essentiel, les mêmes politiques de renoncement, d' abandon de souveraineté, soumission aux intérêts de l’étranger, faiblesse  dans l’éducation ou face aux puissances financières.


Qui ne voit que ces partis  ne sont que le masque moderne de la Collaboration dans toutes ses

lâchetés ?


Alors, Oui, le  rebond est possible demain… mais avec les rebelles !

 

 

Katsumoto

Partager cet article

Repost 0
Published by katsumoto - dans politique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FRANCE REBELLE
  • FRANCE REBELLE
  • : La FRANCE AUTREMENT Les articles de ce blog n'engagent que moi
  • Contact

Profil

  • Roger Franchino
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général  dans des multinationales ou des PMI .
Président Club de pensée France Rebelle.
Conseil National de Debout la  France
  • Diplômé EM Lyon, MBA York, 30 ans de carrière internationale en Europe, Asie, Amériques, comme cadre dirigeant /directeur général dans des multinationales ou des PMI . Président Club de pensée France Rebelle. Conseil National de Debout la France

L'ambition sans efficacité n 'est que faiblesse.

La démocratie sans participation n 'est que féodalité

Recherche